Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hydrocarbures de roche-mère : Ce n'est pas fini

Publié le

Hydrocarbures de roche-mère : Ce n'est pas fini

En février dernier, l'Oeil Vert organisait plusieurs conférences pour alerter citoyens et élus sur les risques et les aléas de l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures de roche mère. Un diaporama permettait de découvrir de nombreux aspects de cette course au trèsor... pour le moins dangereuse. En presque deux ans, les collectifs français contre les gaz de schite ont obtenu dees victoires non négligeable : Interdiction de l'utilisation de la technique de fracturation hydraulique, abrogation de trois permis de recherche, rejet annoncé par François Hollande de 7 demandes de permis (non encore paru au journal officiel...). De quoi rassurer les cotoyens qui n'ont guère de temps pour se pencher sur cette problématique.

Mais un très grand nombre de permis sont aujuord'hui encore valides dont 4 qui concernent dirrectement le Gard, plusieurs concernent le Bassin de Paris (où l'on cherche plutôt du pétrole), le permis Plaines du Languedoc, des permis offshore, etc.

Dans le Gard et l'Ardèche, l'entreprise Mouvoil devrait arriver dans la quinzaine qui vient pour effectuer des sondages à l'aide de camions sismiques.

Les collectifs contre les gaz et pétrole "de schiste" lancent donc aujourd'hui un appel aux citoyens :

Devant l'imminence du démarrage des travaux de recherches sismiques par la société Geo2X, mandaté par le détenteur du permis du Bassin d'Alès ; Mouvoil SA, les collectifs appellent les citoyens du Gard et de l’Ardèche à une vigilance renforcée pour la période à venir sur ces deux départements.

Les premières démarches des maires concernés par ces travaux et des collectifs de citoyens auprès de l'Etat (Préfectures du Gard et de l'Ardèche ainsi que Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie) n'ayant, pour l'instant, pas abouti, les collectifs des deux départements lancent la veille sur les territoires concernés, activent leurs systèmes d'alerte et préparent d'ores et déjà les actions de mobilisation.

Chaque citoyen est invité à se préparer et :

1. VIGILANCE : à redoubler de vigilance et signaler toute circulation de véhicules suspects, annonces en mairie, travaux inhabituels...

au Comité de Veille ardéchois (Tel. 06 23 66 15 51)

ou gardois (Tel . 06 95 60 22 27).

Les Collectifs rappellent qu’il est important de passer par ce numéro et ce site Internet afin qu’ils puissent vérifier l’information avant d’alerter la population :

· Observez bien et notez les détails le plus précisément possible : date, heure, lieu, direction empruntée par le camion, nom de l’entreprise...

· Si possible faites une photo du camion et de la machine sur la remorque.

2. COORDONNEES : Les personnes souhaitant être prévenues en cas d’alerte sont invitées à faire passer leur n° de téléphone portable par courriel à contact@stopaugazdeschiste07.org.

L’alerte sera transmise par SMS par le Collectif 07 en même temps qu’aux pyramides téléphoniques mises en place depuis un an. Le site Internet relayera cette alerte.

Pour toute information complémentaire, nous encourageons les habitants de ces départements à se rapprocher d'un des collectifs le plus proche de chez eux parmi tous ceux qui quadrillent le territoire.

Commenter cet article