Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

STOP TAFTA !

Publié le par françoise

 

STOP TAFTA ! 25 avril à 18h30 à Sommières

Espace Lawrence Durrell, 49 rue taillade, 30250 Sommières


Organisé par les collectifs : Stop TAFTA, Non au Gaz de Schiste Garrigue Vaunage, Territoires en Transition Vidourle Vaunage, Café repère petite Camargue. ENTRÉE LIBRE

Depuis juillet 2013, la Commission européenne et les Etats-Unis négocient en toute opacité le grand marché transatlantique de libre échange ou Trans-Atlantic Free Trade Agreement (TAFTA).

INFORMATION ET DÉBAT :
Quels sont les ambitions et les objectifs de cet accord ?
Quel est son contenu ?
Que faire face à ce gigantesque projet ?
Autant de questions légitimes qui nous concernent tous.

Les députés européens et nos élus nationaux, de même que les citoyens, sont mis à l'écart de ces négociations, tandis que les lobbies financier, économique et énergétique ont un accès direct aux négociations.

Le mandat de ces négociations prévoit que l'accord impose « l'élimination, la réduction ou la prévention de politiques nationales superflues », ce qui
amènerait à remettre en cause les propres lois et les normes de sécurité sanitaire, et plus globalement la souveraineté de chaque pays membre.

GAZ DE SCHISTE :
Des sociétés pétrolières et gazières pourraient attaquer la loi interdisant la fracturation hydraulique en France et exiger des dommages et intérêts en cas de refus d'exploitation. Le principe de précaution et celui de prévention, qui ont conduit notre Conseil constitutionnel à valider définitivement cette loi, pourraient être balayés par les industriels.


QUELQUES AUTRES BONNES RAISONS DE REFUSER TAFTA :
SÉCURITÉ ALIMENTAIRE : Nos normes, plus strictes que les normes internationales et américaines (niveaux de pesticides, OGM, boeuf aux hormones, introduction de produits chimiques dans la nourriture, etc.), pourraient être condamnées car constituant des « barrières commerciales illégales ».

EAU & ÉNERGIE : Ces biens seraient privatisables. Toute municipalité s'y opposant pourrait être accusée d'entrave à la liberté de commerce, idem pour l'énergie, qu'elle soit fossile, nucléaire ou renouvelable.

SERVICES PUBLICS : TAFTA limiterait le pouvoir des Etats à organiser les services publics tels que les services à la personne, l'accès à la santé et aux études, les
transports routiers et ferroviaires, et réduirait les principes d'accès universel et large à ces besoins essentiels au bénéfice d'une privatisation générale.

LIBERTÉ SUR INTERNET : Les géants du net veulent affaiblir le régime de protection européen des données personnelles pour le réduire au niveau (quasi-inexistant) des USA, autorisant ainsi un espionnage légal et lucratif par des firmes privées.

 

Commenter cet article